Lutte contre la prolifération des moustiques

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Une piqûre de rappel sur les bons gestes...

Le moustique tigre, ou aedes albopictus, est aujourd’hui durablement implanté dans notre région, il convient donc d’apprendre à vivre avec. Ce moustique, plus petit qu’une pièce de 1 centime, noir à rayures blanches, pique toute la journée mais principalement tôt le matin et au coucher du soleil.

La démoustication avec des produits chimiques n’est pas la solution. En effet, le produit n’est efficace que très peu de temps et est très nocif pour l’environnement. Ces démoustications ne sont préconisées que lors de cas avéré de dengue ou de chikungunya pour éviter une éventuelle épidémie. Dans ces cas, les démoustications sont réalisées à l’initiative de l’Agence Régionale de Santé (ARS) sur un périmètre restreint autour du domicile de la personne malade. Ses opérations font l’objet d’une information préalable de la population concernée.

Pour limiter le prolifération, j’agis sur mon environnement immédiat !

Afin d’éviter que le moustique ne se reproduise et prolifère, il est donc nécessaire d’agir sur les œufs. Pour cela, il est indispensable de supprimer tous les points d’eau stagnante, dans lesquels la femelle pond. Quelques centilitres d’eau suffisent.

Le rayon d’action du moustique tigre dépasse rarement la centaine de mètres, s’il y a des moustiques chez vous, c’est donc qu’il y a des lieux de ponte à proximité.

Afin de supprimer les gîtes larvaires, les mesures à mettre en œuvre sont les suivantes :
• Vider une fois par semaine tous les petits réceptacles d’eau : seaux, vases, coupelles sous les pots de fleurs, pots avec réserve d’eau sans lit de gravier, gamelles des animaux, pieds de parasols, bâches de mobilier, éléments de décorations (nains de jardin), pluviomètre…
• Ranger à l’abri de la pluie : les outils, brouettes, arrosoirs, poubelles, jouets, pneumatiques…
• Couvrir de façon hermétique ou à l’aide d’un voilage moustiquaire : les récupérateurs d’eau de pluie, les cuves, les fûts ...
• Curer pour faciliter les écoulements des eaux : siphons d’évier extérieur, fontaines, rigoles, gouttières, chéneaux ...
• Entretenir : les piscines (veiller au bon dosage de chlore), bassins d’agrément (y mettre des poissons rouges), fontaines décoratives, pompes de relevage, regards et bornes d’arrosage …
• Penser également à vérifier le bon écoulement des eaux de pluie sous les dalles des terrasses à plots

Pour éviter les piqûres, je me protège !

Pour éviter les piqûres de moustique tigre, il est conseillé d’adopter les mesures suivantes :
• Porter des vêtements couvrants, clairs et amples
• Utiliser un répulsif cutané en soirée sur les zones de peau découvertes, sur les conseils de votre pharmacien ou votre médecin surtout pour les enfants et les femmes enceintes,
• Utiliser des ventilateurs et des climatiseurs, les moustiques fuient les endroits frais
• Mettre des moustiquaires aux fenêtres, sur les poussettes et les landaus des enfants
• Utiliser, à l’extérieur uniquement, des serpentins insecticides ou des raquettes électriques