Covid- 19 / Point de situation du 9 février 2021

Archive

Publié dans Au fil de la vie - Explorer cette rubrique

Une cellule de crise se tient chaque semaine à l’Hôtel de Ville afin d’établir un état des lieux de la situation sanitaire aixoise mais aussi pour coordonner la continuité des moyens et services proposés aux Aixois.

CELLULE DE CRISE DU MARDI 09 FÉVRIER 2021

La cellule de crise s’est tenue salle des États de Provence de l’Hôtel de Ville sous la présidence de Maryse Joissains Masini, maire d’Aix-en-Provence, et en présence des élus Sophie Joissains, Laurent Dillinger, Marie-Pierre Sicard Desnuelles, Michaël Zazoun, du commissaire Brua ainsi que de hauts fonctionnaires de la mairie.

L’opposition municipale a été représentée par Marc Pena et Sophie Meynet de Cacqueray en seconde partie de réunion.


POINT SUR LA SITUATION SANITAIRE

  • 100 patients sont hospitalisés (hors services de réanimation) : 70 au Centre Hospitalier d’Aix, 20 à l’Hôpital privé d’Aix, 10 au sein de la clinique Axium.
  • 32 patients sont hospitalisés au sein des services de réanimation : 15 au Centre Hospitalier d’Aix, 12 à l’Hôpital Privé de Provence et 5 au sein de la clinique Axium.

Soit au total 132 personnes hospitalisées sur l’ensemble des structures hospitalières d’Aix.


ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION À AIX

  • 1ere semaine (à partir du 18 janvier 2021) : 1989 vaccinés
  • 2eme semaine : 1827 vaccinés,
  • 3eme semaine : 1016 vaccinés
    soit un total de 4832 personnes vaccinées au 7 février 2021.

Contrairement à ce qu’a affirmé l’Agence Régionale de Santé (ARS) lors d’une réunion en visio-conférence en présence du préfet des Bouches-du-Rhône et d’élus locaux, la ville d’Aix ne reçoit pas les 1500 doses promises.

La fermeture du centre de vaccination du Val de l’Arc durant deux jours la semaine dernière a obligé une reprogrammation de premières injections en avril.

Le centre de vaccination est régulièrement dans l’incertitude de pouvoir satisfaire les rendez-vous pris par les citoyens au vu des perturbations liées aux dotations de vaccins de l’État.

Pour les équipes gérées par la direction Santé publique et Handicap, et sous la supervision de l’élu à la santé publique Laurent Dillinger, il est très difficile de gérer cette pénurie et les angoisses des personnes, soit en attente de la seconde injection qui leur permettra d’être immunisées, soit en attente de la première vaccination.

Interrogé par le maire, Laurent Dillinger explique que chaque personne vaccinée au sein du centre de vaccination fait l’objet d’une fiche qui permet la traçabilité centralisée par l’ARS : quel vaccin, la date, le rappel.

Le maire se félicite de l’excellente collaboration entre la Ville, le Centre hospitalier d’Aix et les cliniques.

890 professionnels de santé ont été vaccinés au Centre Hospitalier d’Aix.

Le maire regrette néanmoins que la requête de la Ville effectuée lors des visio-conférences, à savoir permettre la vaccination du personnel hospitalier de moins de 50 ans, ait été refusée. Aujourd’hui le Centre hospitalier d’Aix connaît un nombre hors norme de soignants atteints de la Covid-19.


ACTIONS DE SOLIDARITÉ AUPRÈS DES ÉTUDIANTS AIXOIS

La Ville lance une grande campagne de communication sur l’entraide aux étudiants avec la transformation de la plate forme "Entraidons nous" destinée à l’entraide entre voisins en entraide entre aixois et étudiants.

Comme le souligne Maryse Joissains, « les étudiants font partie de l’ADN de la ville. Aix sans ses étudiants ne serait pas Aix. Ils ont été là en mars lors du début de la pandémie, aujourd’hui ils sont en détresse, nous devons les aider. Depuis des semaines déjà la ville mène de nombreuses initiatives à leur destination. Nous allons encore renforcer nos actions pour lutter contre la précarité, l’isolement, la détresse psychologique et la fracture numérique. »