Cellule de crise - Point de situation à Aix

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Une cellule de crise s’est tenue à l’Hôtel de Ville afin d’établir un état des lieux de la situation sanitaire Aixoise mais aussi pour coordonner la continuité des moyens et services proposés aux Aixois.

CELLULE DE CRISE DU MARDI 14 SEPTEMBRE 2021

La cellule de crise s’est tenue salle des États de Provence de l’Hôtel de Ville sous la présidence de Marie-Pierre Sicard Desnuelle, adjointe déléguée à la Santé / Relation avec les hôpitaux publics et privés, en présence des élus Sylvain Dijon, Laurent Dilinger et Michael Zazoun, du directeur du centre hospitalier d’Aix, Nicolas Estienne, du Commandant de Police Nationale Nicolas Cluzeau, de la police municipale ainsi que de hauts fonctionnaires de la mairie et des représentants du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). L’opposition municipale était représentée par Marc Pena et Philippe Klein.

POINT SUR LA SITUATION SANITAIRE

  • 36 patients sont hospitalisés en médecine et 25 en services de réanimation (4 à Axium, 10 au Centre Hospitalier d’Aix et 11 à l’Hôpital privé de Provence).

Laurent Dillinger, élu à la santé publique de la Ville d’Aix, constate que la pandémie est toujours présente mais avec une certaine stabilité qui est rassurante.

ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION À AIX

Le centre de vaccination a débuté la vaccination sans rendez-vous. Depuis la rentrée il est constaté une chute très substantielle de la vaccination, comme partout dans le département.

Malgré la 3ème vaccination, le centre a en effet considérablement vu baisser sa fréquentation. Aussi, la décision est-elle prise de suspendre l’ouverture du centre le dimanche (127 personnes dimanche dernier). Ce dernier est toutefois prêt à réarmer si nécessaire pour les dimanches à venir.

La direction santé et hygiène de la ville d’Aix procède à la vaccination des lycéens.

ORGANISATION DE LA VIE AIXOISE

Le CCAS fait état d’une grande tension concernant les équipes soignantes. Sur les 15 soignants, un tiers est absent. Même constatation à la direction de l’éducation : 9 écoles sont fermées et il est rapporté un déficit d’une cinquantaine d’ étudiants sur le temps périscolaire.

Le 9ème samedi des manifestations anti pass s’est déroulé en matinée et a été suivi par environ 1800 personnes. Comme à l’accoutumée aucune déclaration préalable n’avait été déposé en préfecture. La police nationale et municipale se préparent à un 10ème samedi de manifestation.

Dommage collatéral de la pandémie : l’enregistrement d’une augmentation de 35% de l’activité de la fourrière animale. Ce qui laisse penser que certaines personnes ayant adopté un animal pendant le confinement l’abandonne à la reprise.

Au point de vue économique, pour Michael Zazoun, la saison des restaurateurs et hôteliers a été sauvée par un tourisme français qui a compensé le manque de touristes étrangers.