Agenda

Publié dans Aix en continu - Explorer cette rubrique

< Juin >
DimLunMarMerJeuVenSam
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30       
Cinéma

Les Instants d'été

Les Instants d'été

30 juin

22h00

Les Instants d’été, projections cinématographiques sur grand écran au coeur des parcs et jardins de la ville à la tombée de la nuit. Les Instants d’été fêtent la culture, l’opéra et le cinéma, ils sont également pensés pour favoriser la rencontre, la convivialité, la détente, la rêverie et le partage des émotions.

Chaises longues, plaids et paniers de pique-nique sont vivement conseillés.

 ? Le 30 juin au Pavillon de Vendôme : Apocalypse now de Francis Ford Coppola avec Martin Shenn, Frederic Forrest, Robert (1979 US VOST FR / interdit au moins de 12 ans / 2h33)
Cloîtré dans une chambre d’hôtel de Saïgon, le jeune capitaine Willard, mal rasé et imbibé d’alcool, est sorti de sa prostration par une convocation de l’état-major américain. Le général Corman lui confie une mission qui doit rester secrète : éliminer le colonel Kurtz, un militaire aux méthodes quelque peu expéditives et qui sévit au-delà de la frontière cambodgienne.

 ? Le 7 juillet au Parc Rambot : J’ai même rencontré des tziganes heureux d’Aleksandar Petrovic avec Bekim Fehmiu, Gordana Jovanovic, Bata Zivojinovic (1967 Yougoslavie VOST FR / 1h32)
De nombreux Tziganes vivent dans la vaste plaine de la Voïvodine, en Serbie, où ils exercent des petits métiers. Bora est plumassier. C’est dire qu’il fait le commerce des plumes d’oie. Jeune et insouciant, il se veut libre. Il est marié avec une femme plus âgée qui lui a donné nombre d’enfants. De retour de l’un de ses voyages, Bora rencontre Tissa, une jeune sauvageonne, et s’éprend d’elle. Il se heurte à l’hostilité de Mirta, son beau-père, son rival en affaires comme en amour. Tissa se sauve de chez Mirta. Bora la recueille chez lui. Mais la sauvageonne s’ennuie. Elle s’échappe à nouveau...

 ? Le 9 au Pavillon de Vendôme : ARTE fait son karaoke !
Arte vous propose à l’occasion du Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence un Karaoké sur mesure ! Pour cette session, ARTE met à l’honneur les grands airs d’opéras connus par tous sans oublier les grands classiques de la chanson française, de la pop internationale, du hip hop et du rock. C’est l’animatrice Aline Afanoukoé qui vous fait chanter jusqu’au bout de la nuit sur les opéras et les concerts filmés d’ARTE Concert. De Carmen à Vanessa Paradis de Rigoletto à Philippe Katerine, de la Flûte enchantée à Beth Ditto en passant par Trust, IAM, La Traviata...

 ? Le 14 au Pavillon de Vendôme : Senso de Luchiano Visconti avec Farley Granger, Alida Valli, Massimo Girotti (1954 Italie VOST FR / 1h58)
Venise printemps 1866. Les derniers jours de l’occupation autrichienne. Au théâtre de la Fenice, à la fin du troisième acte du trouvère de Verdi, une manifestation anti-autrichienne éclate. L’un des organisateurs, le comte Roberto Ussoni, défie en duel un lieutenant autrichien, Franz Mahler, qui a prononcé des paroles insultantes pour les Italiens. La comtesse Livia Serpieri, cousine d’Ussoni et qui partage en principe son idéal patriotique, prie le lieutenant Malher, présent dans sa loge, de ne pas relever le défi. En fait, Ussoni a été dénoncé : il est arrêté à sa sortie du théâtre.

 ? Le 18 au Par Rambot : La Tosca, Opéra de de Giancomo Puccini en trois actes. Direction musicale Daniele Rustioni, mise en scène Christophe Honoré, choeur, maîtrise et orchestre de l’Opéra national de Lyon
Le nom claque et claironne. Il désigne l’opéra des opéras, et le rôle des rôles : les plus grandes chanteuses lyriques s’y sont consumées. Car l’ouvrage met en scène une cantatrice. Laquelle perdra son amant révolutionnaire et sa propre vie, parce qu’elle est d’une jalousie maladive et d’une touchante bigoterie. Programmé pour la première fois au Festival d’Aix, le chef-d’oeuvre de Puccini y est présenté par Christophe Honoré comme une évocation mélancolique de la fascinante créature de scène et de son qu’est la diva, cette femme qui vit "d’art et d’amour " et sur qui ni le temps ni la mort n’ont prise.

 ? Le 21 à thecamp : La piscine de Jacques Deray avec Alain Delon, Romy Schneider, Maurice Ronet, Jane Birkin (1969 France / 2h)
Jean-Paul et Marianne forment un couple idéal et coulent des jours heureux dans leur villa de Saint-Tropez, jusqu’au jour où arrive Harry, au bras de sa fille l’incendiaire Pénélope. Ancien amant de Marianne, l’homme trouble cette vie tranquille. La tension monte.

 ? Le 28 au Château de l’Horloge : # Chef de Jon Favreau avec Jon Favreau, John Leguizamo, Sofia Vergara (2014 US / VOST FR / 1h54)
Carl Casper, chef cuisinier dans un restaurant français réputé, se heurte à son patron, quand celui-ci cherche à lui imposer des décisions qui brident grandement son intégrité créative. Quand un célèbre critique culinaire le saque sur la place publique, la coupe est pleine et Carl se retrouve au centre d’un tourbillon médiatique qu’il ne comprend pas et perd son travail. C’est alors qu’une opportunité se présente durant un voyage à Miami : Carl décide de changer de vie, pour reprendre le contrôle de son avenir, et décide d’ouvrir un camion restaurant...Programmation dans le cadre de Aix-en-Provence capitale provençale de la culture et de la gastronomie.

 ? Le 4 août, soirée courts-métrages au Parc Rambot :
 ? Pauline asservie de Charline Bourgeaois-Tacquet avec Anaïs Demoustier, Sigrid Bouaziz, Léonard Bourgeois -Tacquet, Coline Béal, Grégoire Montana-Haroche (2018 France / 24mn)
Pauline n’a aucune nouvelle de Bruce, l’homme marié ? avec lequel elle a une histoire. En vacances à la campagne avec son amie Violette, elle va passer tout le séjour à attendre... un texto. En expérimentant les mille et une phases de l’obsession amoureuse.
 ? Chine bleu de Jérémy Trouilh et Fanny Liatard avec Rod Paradot, Michel Pichon, Mariam Baradji (2018 France / 17 mn)
Émile a peur du monde. Il ne sort plus de chez lui et peint tout en bleu. Une nuit, son fils Yoan rencontre Soraya, une ado fan de danse tamoule. Elle va l’aider à trouver la bonne couleur.
 ? La mort père et fils de Vincent Paronnaud (2017 France / 13 mn)
Le fils de la mort ne veut pas reprendre l’affaire familliale. Son rêve secret est de devenir ange-gardien et cela va entraîner une succession d’imbroglios dont son père devra l’extraire.
Les petites mains de Rémi Allier avec Emile Moulron Lejeune, Jan Hammenecker, Steve Driesen, Sandrine Blancke (2018 Belgique / 15 mn)
Léo, deux ans, est le fils du directeur d’une usine. Quand les employés apprennent la fermeture, Bruno, un ouvrier plus radical, enlève Léo pour négocier...
 ? Nefta Football Club d’Yves Piat avec Eltayef Dhaoui, Mohamed Ali Yari, Lyes Salem, Hichem Besmah (2018 France et Tunisie / 17 m)
Abdallah et Mohammed tombent sur un âne avec un casque sur les oreilles et des sacs contenant une poudre blanche accrochés sur les flancs. Les deux jeunes frères décident de ramener ces sachets au village.
 ? Les Indes galantes de Clément Cogitore (2017 France / 6 mn)
Le krump est une danse née dans les ghettos noirs de Los Angeles après les émeutes de 1995. A travers cette performance filmée sur le plateau de l’opéra Bastille, le réalisateur crée un battle entre la culture urbaine et la musique de Rameau.

 ? Le 11 au Pavillon de Vendôme : The Rider de Chloé Zhao avec Brady Jandreau, Tim Jandreau, Lilly Jandreau (2018 US / VOST FR / 1h44)
Le jeune cowboy Brady, étoile montante du rodéo, apprend qu’après son tragique accident de cheval, les compétitions lui sont désormais interdites. De retour chez lui, Brady doit trouver une nouvelle raison de vivre, à présent qu’il ne peut plus s’adonner à l’équitation et la compétition qui donnaient tout son sens à sa vie. Dans ses efforts pour reprendre en main son destin, Brady se lance à la recherche d’une nouvelle identité et tente de définir ce qu’implique être un homme au coeur de l’Amérique.

 ? Le 18 au Château de l’Horloge : Shaun le mouton de Richard Starzak et Mark Burton (2015 France Angleterre / VF / 1h25)
Lorsque qu’une blague de Shaun entraîne accidentellement le fermier jusqu’à la Grande Ville, Shaun, Bitzer et le reste du troupeau se retrouvent embarqués dans une aventure complêêêêtement inattendue en plein grande ville... Shaun arrivera-t-il à retrouver le Fermier dans cette ville étrangère et inconnue avant de s’y perdre pour toujours ?

 ? Le 25 au Pavillon de Vendôme : Woodstock de Michael Wadleigh avec Joan Baez, Joe Cocker, David Crosby (1970 US / VOST FR / 3h04)
Sur les 200 km de pellicules tournées lors de cet événement, il n’était évidemment pas possible de tout garder. C’est ce que l’on appelle la frustration du montage. Et pourtant, ce documentaire reste un témoignage vibrant de cette époque musicalement contestataire aux États-Unis et fut classé par le magazine Rolling Stone parmi les " 50 moments qui ont changé l’histoire du Rock and roll ". En pleine guerre du Vietnam, " Woodstock, 3 days of peace, music and love..." est une ode au pacifisme.
Certes Woodstock reste un des plus grands concerts (de tous les temps ??), mais ce documentaire c’est aussi l’histoire de tout ce qui entoure cet événement de 3 jours. Préparation du concert, réactions de la population locale, déclaration de la zone comme étant sinistrée, la vie des festivaliers jusqu’aux embouteillages monstres qui immobilisèrent la ville. D’ailleurs, petite anecdote à propos de ces embouteillages, l’agent de Joni Mitchell l’empêcha de participer au festival parce qu’elle devait faire une apparition dans le Dick Cavett Show. Crosby, Stills & Nash, présents à Woodstock ont, malgré les bouchons, pu assister au même Show... Joni Mitchell déclara que ce fut un des plus grands regrets de sa carrière...
En après-midi les Amis du Monde Diplomatique proposent au Pavillon de Vendôme des rencontres sur la thématique de Woodstock, plus d’informations sur www.amis.monde-diplomatique.fr

 ? Le 29 au Musée Granet : The Pillow book de Peter Greenaway avec Vivian Wu, Yoshi Oida, Ken Ogata (1996 Luxembourg, Néerlandais, Britannique, Français / VOST FR /2h06)
La fille d’un calligraphe célèbre, qui autrefois lui avait souhaité son anniversaire en lui calligraphiant ses voeux sur le visage, reprend le flambeau et écrit des poèmes sur le corps de son amant, Jérôme. Devenu jaloux, Jérôme met en scène un faux suicide qui aboutit à sa mort. La jeune femme pleure la mort de son amant et écrit un poème érotique sur son corps avant de l’enterrer. L’éditeur exhume le corps de Jérôme et fait de sa peau un précieux livre de chevet.

Dans le cadre des Instants d’Eté l’exposition de Fabienne Verdier au musée du Pavillon de Vendôme sera en entrée libre entre 18h et 20h30. Sous réserve des places disponibles.

Divers lieux en ville

Aix en Provence

Précédent